Quatre Tchekhov sinon rien !

Et quatre Tchekhov, quatre !

Cette année, la troupe du Charivari Théâtre vous invite dans le monde d’Anton Tchekhov avec quatre de ses pièces mises en scène par Laure Mandraud.

Peut-on échapper à sa destinée ? La vie ne serait-elle qu’une série de malentendus ? Un marché de dupes ?

Jean Vilar l’appelait le farceur tendre. Anton Tchekhov, médecin autant qu’auteur, connaît la vie ; il connaît les petites gens de province avec leurs fêlures, leurs travers et petites mesquineries.

Des comédies grinçantes où les personnages de Tchekhov, englués dans leur destin, s’y débattent jusqu’à l’absurde. On pleure, on chante, on palpite, on s’évanouit, on s’emporte, on rit, on s’aime… un peu, on vit malgré tout.

Quatre farces tendres, à l’ironie subtile et poétique, quatre tranches d’humanité contagieuse à déguster comme de petites friandises russes au contenu surprise.

Ses héros cabossés s’affrontent à grand coup de malentendus dans :

« La Demande en mariage »

« Les Méfaits du tabac »

« Le Jubilé » et « La Noce »

«

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com